La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 fait de l’égalité salariale entre les hommes et les femmes une obligation de résultat pour les entreprises.
Celles-ci doivent notamment calculer et publier chaque année l’index de l’égalité femmes-hommes, afin d’évaluer les différences de rémunération.

Notre index sur 100 points se compose de plusieurs indicateurs :

Indicateurs Définition Score obtenu
Ecart de rémunération femmes-hommes
(0 à 40 points)
Comparaison des rémunérations moyennes des femmes et des hommes, par tranches d’âge et par catégories socioprofessionnelles. 31/40
Ecart de répartition des augmentations individuelles
(0 à 35 points)
Pourcentage de femmes et d’hommes qui ont perçu une augmentation dans l’année. 35/35
Nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité
(0 ou 15 points)
Nombre de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé de maternité (si des augmentations sont intervenues pendant leur congé de maternité). Si une seule salariée dans cette situation ne perçoit pas d’augmentation, aucun point ne sera accordé. 15/15
Parité parmi les 10 plus hautes rémunérations
(0 à 10 points)
Comparaison du nombre de femmes et du nombre d’hommes comptant parmi les 10 plus hautes rémunérations de l’entreprise. Pour obtenir les 10 points maximum, l’entreprise doit compter au moins 4 femmes parmi ses 10 plus hautes rémunérations. 5/10

Pour la période de référence 2020, notre index de l’égalité femmes-hommes s’élève à 86/100.

Menu