Métabolisme du cancer

Les cellules cancéreuses ont besoin d’un apport continu en nutriments pour soutenir leur division rapide et leur croissance anormale. En plus du glucose, les acides aminés sont des nutriments essentiels pour satisfaire la forte demande métabolique des tumeurs.

Le premier candidat médicament à avoir été développé en interne est eryaspase, une encapsulation de L-asparaginase dans les globules rouges. La L-asparaginase agit sur l’asparagine, un acide aminé présent naturellement dans l’organisme, qu’elle décompose en acide aspartique et en ammoniac. Toutes les cellules ont besoin d’asparagine pour leur synthèse protéique et pour leur croissance. Les cellules normales synthétisent elles-mêmes la majeure partie de l’asparagine dont elles ont besoin. Les cellules cancéreuses ont aussi besoin d’asparagine pour croître et proliférer, et en ont même besoin davantage que les cellules normales, mais elles sont pour la plupart incapables d’en produire suffisamment. Elles ont besoin de l’asparagine circulante pour survivre. La L-asparaginase élimine l’asparagine circulante, privant ainsi les cellules cancéreuses d’un nutriment essentiel, ce qui entraîne leur mort. La L-asparaginase est un traitement couramment employé contre la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), mais sa toxicité a limité son emploi à la pédiatrie. Grâce à eryaspase, nous espérons étendre l’emploi de la L-asparaginase à d’autres types de patients, en particulier dans les cas de tumeurs solides induites par un cancer du pancréas, ou un cancer du sein triple négatif, par exemple.

Il a également été montré que d’autres acides aminés tels que l’arginine et la méthionine sont impliqués dans des voies de biosynthèse majeures de la biologie des tumeurs. Nous sommes en train d’évaluer le potentiel de l’encapsulation de méthionine-γ-lyase et d’arginine déiminase pour affamer les tumeurs en ciblant ces acides aminés.

Top