Métabolisme du cancer

Les cellules cancéreuses ont besoin d’un apport continu en nutriments pour soutenir leur division rapide et leur croissance anormale. De récentes avancées dans la biologie des cancers ont mis à jour qu’en plus du glucose, les acides aminés sont des nutriments essentiels pour satisfaire la forte demande métabolique des tumeurs.

La technologie d’Erytech pharma exploite cette vulnérabilité et affame les tumeurs en privant les cellules cancéreuses de nutriments essentiels.

eryaspase (nom commercial : GRASPA®), le premier candidat médicament « affameur de tumeurs » développé par Erytech prive les cellules leucémiques d’asparagine.

En effet, la plupart des cellules leucémiques notamment les lymphoblastes, mais également certaines lignées cellulaires dérivées de tumeurs solides dépendent de l’asparagine qu’elles utilisent comme nutriment pour leur synthèse protéique. La déplétion en asparagine dans l’environnement de ces cellules cancéreuses entraine une inhibition de la biosynthèse des protéines et par voie de conséquence une inhibition de la synthèse de l’ADN et de l’ARN aboutissant à la mort cellulaire.

Il a également été montré que d’autres acides aminés tels que l’arginine et la méthionine sont impliqués dans des voies de biosynthèse majeures de la biologie des tumeurs.

En se basant sur le même rationnel, Erytech développe deux autres candidats médicaments « affameurs de tumeurs » ciblant la privation des cellules cancéreuses respectivement en arginine et en méthionine.

Top